Biographies/Résumés

Les biographies et résumés qui manqueraient seront insérés au fur et à mesure de leur réception. 

Almeida Jade (EHESS) – La production médiatique des minorités : l’étude de cas Lesbia Magazine.

Biographie/biography

Jade Almeida est diplômée d’un master d’Histoire culturelle du contemporain de l’Université Sorbonne Paris 1. Elle est actuellement en première année de master de Sociologie mention Genre, Politique et Sexualité à l’EHESS sous la direction de Bibia Pavard. Elle travaille sur la sociologie des médias, les questions relatives au processus de construction communautaire et identitaire et sur l’intersectionnalité.

Jade Almeida holds a Masters degree in Contemporary Cultural History from Panthéon-Sorbonne University. She is currently completing a Masters degree in Sociology specializing in Gender, Politics and Sexuality at EHESS, under the supervision of Bibia Pavard. She is working on media studies, identity politics and intersectionality.

Résumé /Abstract

En nous appuyant sur l’étude de Lesbia Magazine, une presse lesbienne bénévole et non-mixte publiée de 1982 à 2012, nous souhaitons mettre en exergue les possibilités de réaliser une histoire des représentations, des constructions communautaires et identitaires par le biais d’un paysage médiatique encore peu connu et même peu documenté par l’histoire des médias.

Drawing from our work on Lesbia Magazine, a women-only and non-profit lesbian magazine published between 1982 and 2012, we attend to point out how to write a history of representations and identity politics through a rarely recognized and documented field in media studies.

Ambroise-Rendu Anne-Claude (Directrice adjointe du CRIHAM – Centre de recherche interdisciplinaire en histoire, histoire de l’art et musicologie, Université de Limoges)

Biographie/Biography

Anne-Claude Ambroise-Rendu est professeure d’Histoire contemporaine à l’Université de Limoges. Spécialiste de l’histoire de la justice et du crime ainsi que de la manière dont les médias façonnent les représentations collectives et composent avec les sensibilités, elle a récemment publié Histoire de la pédophilie XIXe-XXIe siècle, Fayard, 2014, premier ouvrage d’histoire traitant de cette question, Dexter, solitaire en série, PUF, 2015 et collaboré à l’ouvrage Emotions contemporaines XIXe-XXIe siècle, Armand Colin 2014.

Anne-Claude Ambroise-Rendu is Professor in Contemporary History at the University of Limoges. As a specialist of the history of justice and crime as well, she focuses on the way media build social representations and deal with sensibilities. She recently published Histoire de la pédophilie XIXe-XXIe siècle, Fayard, 2014, the first historical opus on such a topic, Dexter, solitaire en série, PUF, 2015 and participated in the collective work Emotions contemporaines XIXe-XXIe siècle, Armand Colin 2014.

Aránzazu Sarría Buil (Université Bordeaux-Montaigne) – Presse, histoire et transition démocratique. Une autre approche de l’Espagne des années 70

Biographie/biography

Aránzazu Sarría Buil is professor at the University of Bordeaux. Especialist in Contemporary History of Spain, she has published in the field of history of culture and cultural studies. Her research focuses in the analysis of the discourse of political opposition by Republican exiles through the study of the press and editing companies.

Résumé /Abstract

This presentation explores expressions of mainstream culture and counter-culture in Spain during the 1970s in three periodical journals (Tiempo de HistoriaAjobanco and El Viejo Topo). I will try to show the extent to which, by reflecting through these literary pieces on the history of the media, is it posible to write a different history of Spain´s democratic transition.

Asseraf Arthur (All Souls College, University of Oxford, Royaume-Uni) – Les médias en situation coloniale – le cas de l’Algérie française

Biographie/biography 

Arthur Asseraf est chercheur à All Souls College, Oxford. Ses travaux portent sur la circulation de l’information en Algérie coloniale, et plus particulièrement sur le rôle de l’actualité internationale.

Arthur Asseraf is Fellow at All Souls College, Oxford. His research focuses on the circulation of information in colonial Algeria, and especially on the role of international news.

Résumé /Abstract

Cette communication s’interroge sur ce que l’étude de médias en situation coloniale peut apporter à l’histoire des médias.  Le cas algérien offre la possibilité d’étudier de fortes différences dans l’accès et l’usage des médias dans un même territoire à la même époque, et révèle les limites d’une histoire eurocentrée des médias décrivant une succession de médias selon un modèle séquentiel de développement technologique.

This paper examines what the study of media in colonial societies can contribute to the history of media more generally. The Algerian case allows us to study big differences in access and usage of media in the same territory in the same period, and reveals the limits of a Eurocentric history of media which describes a succession of media according to a sequential model of technological development.

Beccarelli Marine (Laboratoire ISOR (Images, Sociétés, Représentations), équipe interne du Centre d’Histoire du XIXe siècle, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) – La fabrique de l’histoire de la radio nocturne, des clés pour penser l’histoire des médias.

Biographie/biography

Marine Beccarelli est doctorante en histoire à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle prépare une thèse sous la direction de Myriam Tsikounas sur l’histoire de la radio nocturne en France, de 1945 à nos jours. En 2014, elle a publié chez Ina éditions une adaptation de son mémoire de Master 2, qui introduisait le sujet : Les Nuits du bout des ondes. Introduction à l’histoire de la radio nocturne en France, 1945-2013.

Marine Beccarelli is a PhD student in history in University Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Her researches, directed by Myriam Tsikounas, deal with the history of french night-time radio, from 1945 until today. In 2014, she published an adaptation of her Master’s thesis, which introduced the subject: Les Nuits du bout des ondes. Introduction à l’histoire de la radio nocturne en France, 1945-2013 (Ina éditions).

Résumé/Abstract 

Les recherches sur l’histoire de la radio nocturne seront exploitées pour alimenter la réflexion autour de l’histoire des médias comme discipline. Comment repérer les sources nécessaires à la recherche autour de l’histoire d’un objet médiatique ? Quelles méthodes employer pour traiter ces sources ? Comment construire une histoire des conditions de production de la radio nocturne et de sa réception ? Quels peuvent être les apports d’autres disciplines ? Autant de questions auxquelles cette communication proposera d’apporter des réponses.

Researches about night-time radio history will be used to nourish the reflection about media history as a discipline. How to identify useful source materials to research about the history of a media object? Which methods can we use to work on this material? How to elaborate a history of night-time radio production conditions, and its reception? In which way can other disciplines help? Here are some of the questions we will offer to answer with this paper.

Benoit Delphine (GHDSO-EST, Université Paris Sud) – Analyser des revues de l’Entredeuxguerres: méthodologie et intérêts réciproques pour l’histoire des revues et l’histoire de la médecine

Biographie

Professeure agrégée de Sciences de la Vie et de la Terre. Docteur en Histoire de la Médecine. Chercheure associée au G.H.D.S.O., Laboratoire EST, Université Paris Sud, Orsay.

Résumé/Abstract

L’analyse comparée, de la matérialité des revues, d’une part, et des discours sur la médecine de ces mêmes revues, d’autre part, permet, de façon originale, de caractériser les revues, en même temps qu’elle contribue à l’histoire de la médecine de leur époque. Nous illustrerons ce point en prenant l’exemple de revues de vulgarisation scientifique et de revues politiques et littéraires de la France de l’Entre-deux-guerres.

A comparative analysis of medical discourses in different journals and of their materiality, brings elements to the history of these journals as well as to the history of medicine. This qualitative approach of journals will be clarified and illustrated using different types of journals from the Interwar period in France.

Blanchet Alexis (Ircav, Paris 3 Sorbonne Nouvelle) – Faire une (pré)-histoire du jeu vidéo en France (1960-1975) 

Biographie/ biography

Alexis Blanchet est maître de conférences à l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle depuis 2011. Il y enseigne des cours sur les jeux vidéo (histoire, économie, théorie). Il travaille sur les relations entre les industries du cinéma et du jeu vidéo et l’histoire du jeu vidéo en France. Il est l’auteur Des Pixels à Hollywood (Pix’n Love, 2010), Les jeux vidéo au cinéma (A. Colin, 2012), Jeux vidéo/Cinéma (Lecture>Play, 2016). Il twitte de temps à autres sur @AlexisBlanchet.

Alexis Blanchet is professor in media and cinema studies in University Paris 3 Sorbonne Nouvellesince 2011. He’s teaching class on video games (history, economy, theory). He works on cinema and video game industries and history of video game in France. He wrotes Des Pixels à Hollywood (Pix’n Love, 2010), Les jeux vidéo au cinéma (A. Colin, 2012), Jeux vidéo/Cinéma (Lecture>Play, 2016). He’s tweeting on @AlexisBlanchet.

Résumé/ Abstract

L’objet de cette communication est de présenter les premiers résultats d’une recherche menée depuis 2012 sur l’histoire du jeu vidéo en France. Elle s’intéressera tout particulièrement à la période 1960-1975 précédant la commercialisation du jeu de type Pong (Atari, 1972) sous la forme d’une contrefaçon américaine.

On video game early history in France (1960-1975): This paper presents first results on a four-years research on video game history in France. It will focus on 1960-1975 period, before Pong formula (Atari, 1972) reach national territory.

Borrell Alexandre (ATER en histoire à l’Université d’Orléans, Université Paris-Dauphine, PSL Research University, CNRS, UMR IRISSO, équipe LCP) – Penser l’histoire des médias par l’image. Pratiques éditoriales et administration de la preuve

Biographie/biography

Docteur en histoire, Alexandre Borrell enseigne l’histoire contemporaine et l’histoire des images à l’Université d’Orléans et est rédacteur en chef adjoint de Parlement[s], Revue d’histoire politique. Il étudie les mises en images de la société française contemporaine, et notamment la médiatisation télévisée des « banlieues », et la communication politique, et en particulier les spots télévisés.

Alexandre Borrell holds a Ph.D. in history and teaches French history and visual history at the University of Orléans. He is associate editor of Parlement[s], Revue d’histoire politique. His main research topics are cultural history – in particular the pictures of contemporary French society and TV news coverage of French suburbs – and political communication, notably political ads.

Résumé/ Abstract

À travers un parcours dans la production éditoriale récente en histoire des médias, cette communication propose de dresser une typologie des pratiques visuelles mises en œuvre par les auteurs. Outre la fonction des images utilisées, il s’agit de déterminer la valeur probatoire qu’on leur prête, et d’interroger les pratiques émergentes in Internet.

A Media History through Pictures. Editorial Practices and Evidentiary Process: Thanks to a study of a significant sample of the recent books dedicated to the history of media, we aim to propose a typology of the visual practices used by the authors. It allows us to think about the various uses they make of the pictures, to assess their diverse evidential value, and to question the emerging uses of pictures on Internet.

Brétéché Marion (CRM (UMR 8596) et Grihl (EHESS-CRH))

Biographie

Marion Brétéché est spécialiste de la presse politique en langue française aux XVIIe et XVIIIe siècles et de la publication des écrits politiques. Elle étudie les ramifications, dans la société et dans les pratiques de gouvernement, de la publication imprimée et manuscrite des nouvelles et travaille sur la communication politique des États. Ses recherches ont donné lieu à plusieurs publications dont un livre paru en 2015 chez Champ Vallon sous le titre Les compagnons de Mercure. Journalisme et politique dans l’Europe de Louis XIV.

Brun Josette (Département d’information et de communication, Université Laval, Québec, Canada) – L’histoire des médias au prisme du genre: les médias dits féminins et le féminisme au Québec (1960-1980)

Biographie/Biography

Josette Brun est professeure titulaire au Département d’information et de communication de l’Université Laval (Québec). Elle a publié Vie et mort du couple en Nouvelle-France : Québec et Louisbourg au XVIIIe siècle (McGill-Queen’s University Press, 2006) et a dirigé l’ouvrage Interrelations femmes-médias dans l’Amérique française (Presses de l’Université Laval, 2009). Son enseignement porte principalement sur l’histoire des médias québécois et les dynamiques genre/médias. Ses recherches en cours portent sur l’histoire du magazine télévisé Femme d’aujourd’hui diffusé par la Société Radio-Canada, radiodiffuseur public, de 1965 à 1982.

Josette Brun is a full professor at the University of Laval’s Département d’information et de communication in Québec City. She has published Vie et mort du couple en Nouvelle-France: Québec et Louisbourg au XVIIIe siècle (McGill-Queen’s University Press, 2006) and directed Interrelations femmes-médias dans l’Amérique française (Presses de l’Université Laval, 2009). Her teaching touches mainly on Québec media history and gender/media dynamics. Her research focuses on the history of the television program Femme d’aujourd’hui, 1965-1982, by the public broadcaster Société Radio-Canada.

Résumé/ Abstract

Cette communication montre comment le concept de genre permet d’enrichir la connaissance historique sur les médias. S’il décrit un rapport social de « bicatégorisation hiérarchisée » entre les sexes s’articulant à l’avantage des hommes et du masculin, il permet également d’observer ses remises en question. Mes recherches sur l’émission féminine Femme d’aujourd’hui, diffusée par la télévision publique de Radio-Canada entre 1965 et 1982, illustreront ce travail et cette complexité des discours médiatiques. Active et traversée par des luttes de sens, cette émission associée à la domesticité féminine a activement déconstruit le genre en valorisant les discours féministes au cours d’une période clé de l’histoire des femmes au Québec.

This paper illustrates how gender as a concept contributes to historical knowledge concerning the media. This category of analysis describes the way men and women are discursively constructed as being different and of unequal value, to the benefit of what is considered masculine. It also allows us to observe how this power relationship is contested or reconfigured. My research on   Femme d’aujourd’hui, broadcasted by the public broadcaster Radio-Canada between 1965 and 1982, is a good example of how the media can « (un)do gender ». While it targeted housewives as its main audience, Femme d’aujourd’hui contributed to the feminist movement in Québec by presenting complex and subversive discourses on femininity during a crucial period of women’s history.

Cerdeira Virginie (UMR 7303 CNRS TELEMMe, Aix-Marseille Université (AMU), Aix-en-Provence) – Aux origines de la presse périodique en France au XVIIe siècle : le genre historique et sa relation au politique ?

Biographie / Biography

Après avoir enseigné quatre ans dans le secondaire en tant qu’enseignante certifiée, je soutiens en 2011 un master ii en histoire moderne intitulé « Rumeurs et secrets dans les sphères de pouvoir(s) : quel espace public à la cour des rois absolus ? (1642-1715) » sous la direction de Madame Isabelle Luciani. À la suite de quoi, j’obtiens un contrat doctoral à l’UMR TELEMMe afin de conduire une thèse en histoire moderne consacrée à la fabrique du premier périodique français, c’est-à-dire le Mercure François, dans la première moitié du xviie siècle sous la double direction de Monsieur Guy Le Thiec et de Madame Isabelle Luciani. J’obtiens également un contrat de monitorat à Aix-Marseille Université. Lorsque prennent fin ces deux contrats en 2014, j’obtiens un contrat de un an comme ATER en histoire moderne à Aix-Marseille Université. Ce contrat est renouvelé pour une année supplémentaire en septembre 2015. Je termine actuellement la rédaction de ma thèse.

After having taught in secondary school for four years as a certificated teacher, I supported a master in modern history titled “Rumours and secrets in power(s) areas: which public sphere at the absolute kings court (1643-1715)?” under Mrs. Isabelle Luciani’s supervision. Afterwards, I obtained a doctoral contract at the UMR TELEMMe in order to lead a PhD in modern history dedicated to the building of the first French periodical, that is to say the Mercure François, in the first half of the seventeenth century under the dual supervision of M. Guy Le Thiec and Mrs. Isabelle Luciani. At the very same time (in 2011), I also obtained a teaching contract at Aix-Marseille University for three years. At the end of both of these contracts, I obtained a one year teaching contract as an ATER in modern history at Aix-Marseille University. This contract has been extended for one year more in September 2015. I am now ending the writing of my PhD.

 Résumé/ Abstract

 En dépit de la périodicité de sa publication, le Mercure François (1611-1648) ne peut tout à fait être considéré comme un média représentatif de la presse politique d’actualité. Pourtant, le genre historique dont se revendique le Mercure comme la presse d’actualité travaillent à partir d’un matériau commun : le temps. Comment l’intimité du genre historique, de la littérature d’actualité et du politique dans la première moitié du xviie siècle conduit-elle à l’autonomisation concomitante de deux genres littéraires : l’histoire politique et la presse politique d’actualité ? Des deux, est-ce bien la presse périodique qui est inventée au xviie siècle ?

In spite of the periodicity of its publication, the Mercure François (1611-1648) can’t totally be considered as a representative medium of political topical press. Even so, the historical genre of which the Mercure claims to belong to works with the very same material as the topical press does: that is to say the time. How the similarity between historical genre, topical literature and politics in the first half of the seventeenth century brings to the concomitant emancipation of both literary genres: political history and political topical press? From both of them: which was really created during the seventeenth century?

Chartier Cécile, (PRISMES (EA 4398 – Langues, Textes, Arts et Cultures du Monde Anglophone), Université Sorbonne-Nouvelle, Paris 3) – Presse satirique et frontières : le Charivari et deux de ses avatars anglophones (1841-879)

Biographie/Biography

Ayant soutenu sa thèse de doctorat en études anglophones à l’Université Sorbonne Nouvelle en 2014, Cécile Chartier poursuit désormais ses recherches en étudiant l’histoire et les techniques rhétoriques de la presse satirique et humoristique aux États-Unis, en Irlande et en Grande-Bretagne, ainsi que les correspondances et transferts culturels entre ces pays et la France.

After her PhD at the Université Sorbonne Nouvelle in 2014, Cécile Chartier is now studying the history and rhetorical techniques used by the comic satirical press in Ireland, Great Britain and the USA, as well as the correspondence and cultural tranfers between these countries and France.

Résumé/abstract

Il s’agira d’interroger les échos entre le quotidien illustré français Le Charivari (1832-1937), son homologue britannique Punch, or the London Charivari (1841-1992), ainsi qu’un avatar irlandais Zoz, the Irish Charivari (1876-1879). Nous évaluerons dans quelle mesure il est légitime de circonscrire des champs nationaux pour étudier la presse satirique, et examinerons la vivacité des échanges entre ces champs distincts.

This paper will highlight and question the correspondence between the French illustrated magazine Le Charivari (1832-1937), its British counterpart, Punch, or the London Charivari (1841-1992), and yet another avatar, Zoz, the Irish Charivari (1876-1879). It will evaluate the legitimacy of circumscribing national fields to study the illustrated and satirical press, and assess the cross-border circulation of ideas and people.

Chedaleux Delphine (Université Paris Ouest Nanterre la Défense ) – Penser les circulations entre histoire des médias, histoire culturelle et histoire sociale : Usages ordinaires du cinéma dans la France d’après-guerre

Biographie

Delphine Chedaleux a soutenu en 2011 une thèse d’études cinématographiques intitulée « Jeunes premiers et jeunes premières du cinéma français sous l’Occupation (1940-1944) » sous la direction de Geneviève Sellier. Elle enseigne actuellement le cinéma à l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense.

Résumé

Cette communication interroge les enjeux méthodologiques et épistémologiques à l’œuvre dans l’approche du cinéma par ses usages ordinaires, laquelle se constitue depuis quelques années comme un territoire d’étude à part entière. D’une part, elle montre que cette approche conduit à redéfinir les frontières entre histoire du cinéma, histoire des médias, histoire culturelle, histoire sociale, cultural studies et études de genre. D’autre part, elle questionne l’utilisation des magazines illustrés de cinéma comme sources (jusqu’alors principales) pour la constitution de cette histoire, et esquisse les nouvelles perspectives offertes par l’exploitation de sources inédites telles que les journaux intimes ou les autobiographies d’anonymes.

Chevry Pébayle Emmanuelle (Université de Strasbourg), De Iulio Simona (Laboratoire GERiiCO de l’Université Lille3), Fabiola Leone (Laboratoire GERiiCO de l’Université Lille3) – Repenser l’histoire de la publicité à l’heure du numérique

Biographies

 Emmanuelle Chevry Pébayle

Maître de Conférences à l’Université de Strasbourg, Emmanuelle Chevry Pébayle est membre du Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Éducation et de la Communication et appartient au Groupe de recherches « Document numérique & Usages ». Ses travaux de recherche portent sur la transmission des connaissances à l’ère du numérique. Elle a notamment étudié le patrimoine numérisé par les bibliothèques municipales et les moyens mis en œuvre pour le valoriser. Son dernier article porte sur « Les collections d’affiches publicitaires numérisées : entre construction de l’offre et appropriations » et il est paru dans la revue Les Enjeux de l’Information et de la Communication, n°16/2, 2015, p. 41 à 52, [en ligne] URL : http://lesenjeux.u-grenoble3.fr/2015-dossier/03-dossier2015-Chevry-De_Iulio/

Lecturer at the University of Strasbourg , Emmanuelle Chevry Pébayle is a member of the Interuniversity Sciences Laboratory of Education (LISEC) and Communication and belongs to the Research Group « Digital Document & Uses » . Her research interests focuse on the transmission of knowledge in the digital era. In particular, she studied the heritage digitized by public libraries. Her latest article is about “The collections of digitized posters: between the construction of the offer and appropriations” and is published in the journal Les Enjeux de l’information et de la communication”, No. 16/2 , 2015 , p . 41-52 [online ] URL: http://lesenjeux.u-grenoble3.fr/2015-dossier/03-dossier2015-Chevry-De_Iulio/

Simona De Iulio

Simona De Iulio est Professeur des universités en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lille3 et membre de l’unité de recherche GERiiCO. Ses travaux portent sur la publicité et d’autres formes de communication marchande. Sur l’histoire de la publicité, elle a publié avec Carlo Vinti les articles « The Americanization of Italian Advertising during the 1950s and the 1960s : Mediations, Conflicts and Appropriations », Journal of Historical Research in Marketing, vol. 1, n° 2, 2009, pp. 270-294 et « La publicité italienne et le modèle américain : le débat entre ” techniciens publicitaires ” et ” artistes ” (1948-1960) », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 101, janvier-mars 2009, pp. 61-80 et, en auteur seul, l’article  « De la peur de manquer aux dangers de l’obésité : les discours publicitaires et la construction sociale des risques alimentaires », Le temps des médias, n° 17, 2011, pp. 143-163.

Simona De Iulio is Professor in Information and communication sciences at the University of Lille3 and member of the research group GERiiCO. Her research interests focuse on advertising and other forms of marketing communication. On advertising history, she has published with Carlo Vinti the articles « The Americanization of Italian Advertising during the 1950s and the 1960s : Mediations, Conflicts and Appropriations », Journal of Historical Research in Marketing, vol. 1, n° 2, 2009, pp. 270-294 et « La publicité italienne et le modèle américain : le débat entre ” techniciens publicitaires ” et ” artistes ” (1948-1960) », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 101, janvier-mars 2009, pp. 61-80 and as single author « De la peur de manquer aux dangers de l’obésité : les discours publicitaires et la construction sociale des risques alimentaires », Le temps des médias, n° 17, 2011, pp. 143-163.

Fabiola Leone

Fabiola Leone est doctorante en Sciences de l’Information et de la Communication au Laboratoire GERiiCO de l’Université Lille3.

Elle prépare actuellement une thèse intitulée « La nouvelle vie des affiches publicitaires: des espaces publics urbains aux archives en lignes. Deux études de cas français et italien » en co-tutelle avec l’Université IUAV de Venise en Italie.

Fabiola Leone is PhD Student in Information and Communication Sciences at GERiiCO’s laboratory, Lille3 University. She prepares a doctoral thesis entitled « The new life of advertising posters: from urban public spaces to online archives. A French and an Italian case study » co-supervised by the IUAV University of Venise, Italy.

Résumé

Notre intervention se focalise sur l’émergence de nouveaux questionnements sur l’histoire de la publicité. Elle porte notamment sur les enjeux de la numérisation des fonds publicitaires pour les chercheurs qui s’intéressent aux mutations de la communication marchande médiatisée. Son objectif est de questionner la spécificité des archives de la publicité par rapport à d’autres archives et de montrer comment la numérisation va de pair avec une redéfinition du travail de l’historien qui s’approprie les nouvelles techniques et élabore de nouvelles grilles d’analyse. Comment la remédiation par la numérisation modifie-t-elle l’objet de recherche ? En quoi donne-t-elle lieu à de nouvelles corrélations entre les objets en amenant le chercheur vers des terrains d’étude encore inexplorés ? Nous essayerons de répondre à ces questionnements en fondant notre propos sur les résultats d’une enquête exploratoire concernant la numérisation des fonds d’affiches publicitaires conservés en bibliothèques ainsi que sur les premiers résultats d’une recherche doctorale en cours sur la numérisation d’un fonds d’affiches du Musée des arts décoratifs de Paris.

Clavert Frédéric (LaDHUL, Université de Lausanne (section d’histoire), Suisse) – Les réseaux sociaux numériques, une source primaire pour l’historien.ne

Biographie / biography

Docteur en histoire contemporaine, mes recherches s’orientent aujourd’hui vers l’usage des sources de l’historien.ne à l’ère numérique. Après cinq ans au Luxembourg et deux ans comme ingénieur de recherche à l’université Paris Sorbonne, je suis maître assistant en histoire contemporaine à l’université de Lausanne. Mes publications: https://cv.archives-ouvertes.fr/frederic-clavert. Mon carnet de recherche: http://histnum.hypotheses.org

PhD in contemporary history, Frédéric Clavert oriented its research towards the use of the historian’s sources in the digital age. After five years in Luxembourg and two years as a research engineer at the University of Paris Sorbonne, he is now  lecturer in Contemporary History at the University of Lausanne. His publications: https://cv.archives-ouvertes.fr/frederic-clavert. My research notebook: http://histnum.hypotheses.org.

 Résumé /Abstract

Depuis le milieu des années 2000, les réseaux socio-numériques en ligne comme Facebook ou Twitter sont progressivement devenus centraux dans la diffusion de l’information, en laissant à l’utilisateur un rôle actif. Sur la base de recherches en cours sur le centenaire de la Première Guerre mondiale sur Twitter, cette communication s’attachera à analyser ces réseaux socio-numériques sous trois angles: les réseaux socio-numériques comme source primaire de l’historien,ne; le rôle de l’utilisateur dans la diffusion de l’information et ses conséquences sur les représentations de l’histoire en ligne; l’influence de ces réseaux sur les relations entre mémoire et histoire.

Social networks on-line, a primary source for historians?

Since the mid 2000s, social networks on-line such as Facebook or Twitter have become central in the dissemination of information, empowering users to have an active role in this dissemination. Based on current research about the Centenary of the First World War on Twitter, this communication will analyze those social networks on-line from three perspectives: social networks on-line as primary sources for historians; the role of users in the dissemination of information and its impact on the representations of the past on-line; the influence of those networks on the relationship between collective memory and history.

Cohen Evelyne (Enssib-Université de Lyon ; Laboratoire de recherches historiques Rhône Alpes (UMR CNRS 5190)), Granet-Abisset Anne-Marie (Université Grenoble-Alpes, directrice déléguée du LARHRA, site de Grenoble) et Mello Vianna Graziela (Universidade Federal de Minas Gerais, Brésil) – Regards croisés France/Brésil autour du programme  « Patrimoine – Images – Médias – Identités »

Biographie / Biography

 Evelyne Cohen est Professeure d’Histoire et Anthropologie Culturelles (XXe siècle) à l’Enssib (Université de Lyon) ; membre du LARHRA-UMR CNRS 5190 et membre associé de ISOR-CRH (Université Paris 1). Spécialiste d’histoire culturelle et d’histoire de la télévision, elle a notamment publié (en codirection avec Myriam Tsikounas) 1967 au petit écran-Une semaine ordinaire, PUR/ INA, 2014, La Télévision sur la scène du politique- Un service public pendant les Trente Glorieuses, INA-L’Harmattan, 2009 et en codirection avec Marie-Françoise Lévy, La télévision des trente Glorieuses- Culture et politique, CNRS Éditions, 2007.

Evelyne Cohen is a University Professor of Cultural history (XXth century) at Enssib (University of Lyon); she belongs to LARHRA laboratory (UMR CNRS 5190) and associated member of ISOR-CRH (Paris1 University). As a specialist in cultural history and television history, she has published (in cooperation with Myriam Tsikounas) 1967 au petit écran-Une semaine ordinaire, PUR/ INA, 2014 ; La Télévision sur la scène du politique- Un service public pendant les Trente Glorieuses, INA-L’Harmattan, 2009 ;  in cooperation with Marie-Françoise Lévy, La télévision des trente Glorieuses- Culture et politique, CNRS Éditions, 2007.

Anne-Marie Granet-Abisset est Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Grenoble-Alpes, et directrice déléguée du LARHRA, site de Grenoble. Spécialiste de la mémoire et du témoignage oral et de leurs usages pour l’écriture de l’histoire, elle travaille depuis de longues années sur les images, fixes notamment la photographie, et animées, autant les films familiaux et les documentaires que les images de la télévision comme sources pour l’écriture de l’histoire des sociétés contemporaines. Elle a codirigé la réalisation d’une fresque interactive l’INA, Montagnes Magiques, dans le cadre du Labex ITEM (Innovations et territoires de montagne).

Anne-Marie Granet-Abisset is a full professor of Contemporary History at Grenoble-Alpes University, and the assistant director of LAHRA lab. She specializes in oral History and memory, and their use for the writing of History. She has been working for a long time on media such as pictures, films, documentaries and television as historical sources for contemporary societies. Recently, she was the co-producer of “Montagnes Magiques”, a historical interactive fresco for the Ina and Labex ITEM. 

Graziela Mello Vianna est professeure de l’Universidade Federal de Minas Gerais (Brésil) (UFMG) et coordinatrice du groupe de recherche GRIS (Groupe de Recherche sur l’Image et Sociabilité) et du GRISsom sur les langages sonores.

Parmi ses publications  récentes :

Exercícios de aprendiz: os primeiros passos de Zita. In: José Marques de Melo; Nair Prata. (Org.). Radialismo no Brasil: cartografia do campo acadêmico (itinerário de Zita, a pioneira. 1ed.Florianópolis: Insular, 2015, v. 1, p. 1-15. (Exercices d’apprenti: les premiers pas de Zita.)

Noel Rosa: um percurso sonoro em Belo Horizonte. Ouvirouver (Online), v. 11, p. 478-490, 2015.

Elementos sonoros da linguagem radiofônica: a sugestão de sentido ao ouvinte-modelo. Galáxia (São Paulo. Online), v. 27, p. 227-240, 2014. « Des éléments sonores du langage radiophonique: la suggestion du sens au ‘écouter-modèle' »)

Vozes do Vale: usos do podcast por jovens do Vale do Jequitinhonha. Revista de Estudos da Comunicação (Impresso), v. 15, p. 257-273, 2014. (Voix de la Vallée: l’utilisation de podcasting par les jeunes de la Vallée de la Jequitinhonha)

Paisagem Sonora Urbana: escutas de Belo Horizonte. RESGATE – Revista Interdisciplinar de Cultura, v. 22, p. 81-90, 2014. (Le Paysage Sonore Urbain: des écoutes de Belo Horizonte).

Résumé/ Abstract

Dans cette intervention nous présenterons un programme de coopération internationale (PICS CNRS) « Patrimoines-Images-Médias-Identités » qui réunit des chercheurs français et brésiliens autour d’un questionnement comparatiste sur les programmes de télévision respectifs : leurs genres, leurs formes, leur histoire. Une attention particulière est accordée aux matériaux mêmes de la recherche, à leurs  lieux de conservation et à la constitution de ces sources en patrimoine.  

Collins Ross F. (North Dakota State University, Fargo, USA) Myth as a lens for media history research 

Biography 

Ross F. Collins is a professor of communication at North Dakota State University, Fargo, USA. He is the author or editor of five books, three research monographs and 22 research articles. He holds a Ph.D. in French history from the University of Cambridge, UK.

Abstract

Myths are narratives that sustain humanity across time and culture. Journalists in modern society often serve as myth-makers and myth sustainers, but historians have not often considered this as a lens through which to examine mass media of the past. Based on his attempt to examine myth in wartime French press, the presenter offers a possibility that myth as grounded in communication theory and method may offer a fresh way to approach research in journalism history.

Cuxac Mario (Université Lumière Lyon 2/ Università degli studi di Torino)- Penser  les acteurs pour comprendre les structures ? Méthodes et enjeux de l’étude des journalistes en régime fasciste 

Biographie/ Biography

Mario Cuxac est docteur en histoire contemporaine (Université Lumière Lyon 2/ Università degli studi di Torino). Ses travaux portent sur les journaux et les journalistes en régime fasciste et sur les questions de propagande, consensus et répression durant cette période. Ses recherches en cours s’intéressent également à la question générationnelle au sein de l’Italie mussolinienne.

Mario Cuxac holds a phd in contemporary history (Université Lumière Lyon 2/ Università degli studi di Torino). He works on journalists and media in italian fascism period and other thematics as propaganda, consensus and political oppression during the same period or the generational question in mussolinian Italy.

Résumé / Abstract

Cette communication se focalisera sur les acteurs du monde journalistique dont l’étude nous semble primordiale pour appréhender l’histoire des médias et comprendre les rapports internes et externes qui constituent certaines dynamiques et certaines réalités de ce monde journalistique. Plus précieusement nous évoquerons les questions méthodologiques et les enjeux de l’étude des journalistes italiens au temps du régime mussolinien. Que ce soit par l’étude de groupe (prosopographie) ou l’étude de trajectoires singulières, le travail sur les acteurs permet une compréhension plus complète et complexe des structures et des logiques du journalisme en régime fasciste.

This paper will focus on journalistic word actors. More precisely we will talk about methodological questions and issues of the study of italian journalists in mussolinian regime. Whether for prosopografic method or study of singular trajectories, this work allows a more complete and complex understanding of structures and logical of journalism in fascist regime.

Dakhlia Jamil (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) – Les magazines au cœur des enjeux de recherche

Biographie/biographie

Jamil Dakhlia est Professeur en Histoire et Sociologie des médias à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, dont il dirige également le Département d’information-Communication, l’Institut de la Communication et des Médias (ICM).

Ses principaux thèmes de recherche sont l’histoire et la sociologie des médias populaires et plus particulièrement de la presse magazine, ainsi que la communication politique, sous l’angle de la peopolisation, notamment.

Parmi ses publications récentes: Politique People (Bréal, 2008, rééd. en 2015); Dakhlia, Jamil (dir.), À la recherche des publics populaires. Looking for Popular Publics, t.1 , PUN, Éditions Universitaires de Lorraine, 2016).

Jamil Dakhlia is Professor in Media Studies at the Sorbonne Nouvelle University (Paris 3), where he is also Dean of the Faculty of Communication.

His main research topics are media history and sociology, especially of magazines and popular media, and political communication, and celebrity politics in particular.

Among his publications in French, Politique People (2008, new edition in 2015) and Dakhlia, Jamil (dir.), À la recherche des publics populaires. Looking for Popular Publics, t.1 , PUN, Éditions Universitaires de Lorraine, 2016). In English, ‘ Humour as a means of Popular Empowerment: the Discourse of the French Gossip Magazines ‘, pp.231-248 in J. Chovanec, I. Ermida (ed.) Language and Humour in the Media, Cambridge Scholars Publishing (2012); ‘ From the Olympians to the Ordinary Heroes : Stars in the French Popular Press ‘, History of Stardom Reconsidered, University of Turku (Finland, 2006): http://iipc.utu.fi/reconsidered/Dakhlia.pdf.

Résumé/Abstract

Faire de la presse magazine un objet scientifique suppose en premier lieu de cerner ses spécificités en tant que média. En quoi cette catégorie de périodiques se différencie-t-elle des autres médias, justifiant ainsi un traitement distinct ? Seront interrogées les implications scientifiques des propriétés du magazine en tant que produit et objet, dans une triple perspective économique, historique et sociologique.

The magazines at the heart of the media research stakes

Considering the press as a scientific object means defining its specificities as a media. To what extent is this category of periodicals different from other media, thus deserving a specific scientific treatment ? Our purpose will be to examine the scientific stakes of the magazine’s properties of as an object and a product as well, in economical, historical and sociological terms.

Dawes Simon (Centre de recherche EMMA EA741 – Etudes Montpelliéraines du Monde Anglophone, Université Paul Valéry, Montpellier) – La dichotomie public-privé et l’histoire de la régulation audiovisuelle britannique

Biographie / Biography

Les travaux de Simon Dawes ont porté notamment sur l’histoire des médias écrits et audiovisuels britanniques, ainsi que l’histoire des idées, tels que la liberté de la presse, la vie privée, la citoyenneté et le néolibéralisme. Il est actuellement en train d’écrire « L’audiovisuel et la dichotomie public-privé : Une généalogie de la régulation audiovisuelle au Royaume Uni » (à paraître, Palgrave Macmillan).

His research has focused mainly on the history of broadcasting and the press in the UK, as well as the history of ideas such as press freedom, privacy, citizenship and neoliberalism. Simon Dawes is currently writing Broadcasting and the Public-Private Dichotomy: A Genealogy of Broadcasting Regulation in the UK (forthcoming, Palgrave Macmillan).

Résumé/ Abstract

 Nos recherches, en tant que réflexion épistémologique sur les enjeux de l’histoire de la régulation audiovisuelle britannique en fonction de la dichotomie « public-privé », démontrent une préhistoire de l’idée de la souveraineté du consommateur, et plaident également pour une approche théorique plus protéiforme des concepts de la citoyenneté et de la consommation.

His research, as an epistemological reflection on the history of British broadcasting regulation in terms of the public-private dichotomy, demonstrates a prehistory of consumer sovereignty, and calls for a more protean theoretical approach to the concepts of citizenship and consumption.

Duccini Hélène (Paris-X-Nanterre, retraitée)

 Hélène Duccini, agrégée de l’Université, maître de conférences à Paris-X-Nanterre, retraitée, est spécialiste de la presse d’ancien Régime avec une thèse sur « la littérature pamphlétaire sous Louis XIII ». Elle a publié une biographie de Concino Concini, puis « Faire voir, faire croire. L’opinion publique sous Louis XIII », « Guerre et paix dans la France du Grand siècle. Abel Servien : diplomate et serviteur de l’Etat (1593-1659) » et des manuels comme « Les 100 notions de l’histoire moderne » et « Les monarchies françaises et espagnoles du milieu du XVIe siècle à 1714 ».

Gaillard Claire-Lise (Centre d’histoire du XIXe siècle, Paris 1 Panthéon Sorbonne) – Du média à l’intermédiaire : le courrier les lecteurs comme espace de rencontre. L’exemple du courrier de Midinette

Biographie/Biography

Agrégée d’histoire (session 2015), doctorante contractuelle en première année de thèse sous la direction de Dominique Kalifa. Sujet de thèse : le marché de la rencontre du milieu du XIXe siècle au milieu du XXe siècle (industrie de la rencontre des marieuses aux petites annonces de la presse en passant par les agences matrimoniales).

Agrégée of History (2015 session), PhD student, first year of thesis under Dominique Kalifa’s direction. Her research explores matrimonial courtship, and matrimonial market through matchmakers and matrimonial bureau’s history but also classified and lonely heart ads.

Résumé /abstract

A partir de l’étude d’un courrier de lectrices, celui du journal féminin Midinettes (1926-1938) il s’agira de montrer comment le lecteur prend possession de cet espace d’expression qui lui est laissé. D’un échange entre la rédaction et ses lectrices le courrier devient rapidement une interface mixte de flirt et de rencontres virtuelles (sur papier), voire et épistolaires qui parfois se concrétisent.

A correspondence columns is going to be studied, the one of Midinettes a woman’s magazine (1926-1938) . This is intended to show how they make heard their voice in this column not only as an adress to the editor but also as a way to meet the active communityof readership. Whether the meetings remain at paper state or reach a marriage, the media turns out to be an intermediary.

Garcin-Marrou Isabelle (ELICO, Université de Lyon/Sciences Po Lyon) – Médias, Genre et violences des femmes : des sœurs Papin (1933) à l’affaire Courjault (2009)

Biographie/biographie

Isabelle Garcin-Marrou est Professeure en Sciences de l’Information et de la Communication. Ses travaux portent sur les représentations médiatiques comprises comme mode d’intelligibilité des problématiques socio-politiques. Les sujets analysés touchent aux violences (urbaines, sociales), au Genre et aux identités médiatiques. Elle a notamment publié « Une « mère », une « meurtrière » : les deux figures médiatiques de la violence d’une femme », Sciences de la Société, 83, p. 67-81.

Isabelle Garcin-Marrou is Professor in Information and Communication Sciences. Her researches concern the media representations as a mode of intelligibility for socio-political problems. Her work focuses on violence (urban, social), on Gender and on media identities. She published in particular « A « mother », a « murderer »: the two mediatic figures of a violent woman » Sciences de la Société, 83, p. 67-81.

Résumé/Abstract

 Revenant sur les discours de presse parus au cours des procès des sœurs Papin (1933) et de Véronique Courjault (2009), cette communication analyse la reconstruction symbolique à laquelle se livrent les médias confrontés à la violence des femmes et envisage les modalités narratives selon lesquelles les discours médiatiques réaffirment les rapports de domination, de Genre et/ou de classe.

Looking at the newspapers discourses published during the trials of the Papin sisters (1933) and Véronique Courjault (2009), this communication analyses the symbolic reconstruction in which are engaged the media confronted with the violence of women and consider the narrative modalities by which the media reaffirm Gender and/or class power relations.

Geers Alexie (Laboratoire d’histoire visuelle contemporaine, EHESS) – Une histoire du genre à partir des images. Marie-Claire : 1937-1995.

 Biographie/biography

Doctorante en histoire visuelle à l’EHESS, ma thèse s’intitule « La construction médiatique du féminin dans Marie-Claire. Le choix des apparences » et dirigée par André Gunthert et Rose-Marie Lagrave. Depuis septembre 2014, je suis ATER à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

Ph.D. student in visual history at EHESS, my thesis is on « The construction of femininity in Marie-Claire. The choice of appearances » and is directed by André Gunthert et Rose-Marie Lagrave. Since septembre 2014, I am lecturer at the University of Reims Champagne-Ardenne.

Résumé/Abstract

Dans une perspective historique, il s’agit d’étudier la construction du féminin dans le magazine Marie-Claire, de sa création en 1937 à 1995. En l’absence d’accès aux archives, une proposition méthodologique est développée à partir de l’étude des récits médiatiques du titre.

In a historical perspective, the aim is to study the construction of the femininity in Marie-Claire, from its creation in 1937 to 1995. Facing an impossibility to access the archives, I develop a methodological proposal drawn from the study of mediatic discourse.

Griset Pascal (Université Paris-Sorbonne, Directeur de l’ISCC, CNRS/Paris-Sorbonne/UPMC)

Biographie/biography

Professeur en Histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne, historien des entreprises, Pascal Griset est plus particulièrement spécialiste de l’histoire économique et technique de l’information et de la communication. Il dirige depuis 2013 l’Institut des sciences de la communication (CNRS/Paris-Sorbonne/UPMC). Il est membre du comité de rédaction de la revue Flux et membre du conseil scientifique de la revue Histoire, Economie, Société.

 Professor of History in Paris-Sorbonne University since 1998, Pascal Griset is at the head of the Insitutte for communication sciences  (CNRS/ Paris-Sorbonne / UPMC). He is more specifically a specialist of the economic and technical history of information and communication technologies.  He participates in the committee of editorial staff of reviews Histoire Economie, Société and Flux.

Gueraud-Pinet Guylaine (Gresec, Université Grenoble-Alpes) – Les circulations intermédiatiques de la musique : l’insertion musicale à la télévision, un témoin de l’accélération de la musicalisation du quotidien ?

Biographie / Biography

 Doctorante inscrite en 3ème année en Sciences de l’Information et de la Communication au sein du Gresec sous la direction de Benoit Lafon, ses travaux portent sur l’évolution des circulations intermédiatiques de la musique à partir d’une étude sur l’insertion musicale à la télévision. Ils s’inscrivent dans la lignée de travaux sur les industries culturelles ainsi que les approches socio-historique des médias.

PhD student enrolled in her third year in Sciences of information and communication in the Gresec laboratory, and under the direction of Benoit Lafon, her work focuses on the evolution of the intermediatic circulation of music from a study about the televion musical insertion. This work is in line with work on cultural industries and sociohistorical approaches of media.

 Résumé/ Abstract

Notre communication interroge la musicalisation du quotidien à partir d’une étude longitudinale de l’insertion musicale à la télévision française de 1960 à nos jours. Cette recherche, consacrée à l’analyse de l’utilisation de musiques préexistantes dans les émissions de télévision, permet de mesurer l’évolution de cette pratique, soit une accélération depuis 2000, et ainsi de discuter de sa participation croissante à la musicalisation du quotidien des individus.

This communication examines the daily musicalization from a longitudinal study of the television musical insertion in French TV from 1960 to nowadays. This research about the use of preexisting music in TV Shows allows us to estimate the evolution of this practice, which knows a growth since 2000, and so to estimate its place in people’s daily musicalization.

Hache-Bissette Françoise (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, CHCSC)


Biographie/biography  

Françoise Hache-Bissette est professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris-Saclay et chercheuse au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Elle travaille sur les cultures populaires et la médiation des savoirs, notamment à destination de la jeunesse et des publics spécifiques. Ses recherches actuelles portent sur les médias et les médiations de la gastronomie.

Françoise Hache-Bissette is Professor of Information and Communication Sciences at the University Paris-Saclay and researcher at the Centre for Cultural History of contemporary societies at the Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines University. She works on popular culture and the mediation of knowledge, especially to youth and specific audiences. Her current research is focused on mass media and dissemination of gastronomy.

Haffemayer Stéphane (Centre de Recherches en Histoire Quantitative (UMR 6583 CNRS), Université de Caen) – Presse d’Ancien Régime et humanités numériques : pour une approche comparative du temps, de l’espace et des contenus de l’information à la fin du XVIIe siècle 

Biographie / Biography

Stéphane Haffemayer, Maître de Conférences en histoire moderne à l’Université de Caen (France). Ses publications portent sur le développement de l’information et le rôle social et politique de la presse au XVIIe siècle. Sa monographie, L’Information dans la France du XVIIe siècle (Champion, 2002) propose une analyse quantitative et qualitative de la Gazette de France. Le paradigme d’une instrumentation électronique de la presse d’Ancien Régime a été récemment appliqué à la réalisation d’une base de données des nouvelles de la Gazette pour les années 1683, 1685 et 1689 (2 000 pages et 6 000 nouvelles accessibles en ligne : http://www.unicaen.fr/gazette. Ses recherches actuelles portent sur les relations entre médias et révolutions en France et en Angleterre dans la première moitié du XVIIe siècle.

Stéphane Haffemayer, Lecturer in Early Modern History at the University of Caen (France). He has published widely on news and the politics of information in the seventeenth century. His monograph L’Information dans la France du XVIIe siècle (Champion, 2002) proposes a quantitative and qualitative analyse of the Gazette of France. His paradigm of digitised intrumentation recently took new shape in the form of a database of the news of the Gazette in 1683, 1685 and 1689. With 2,000 pages, and 6,000 news items accessible online, it offers index-linked and informationally-enriched texts. See: http://www.unicaen.fr/gazette. His current research focusses on media and revolution in France and England in the first half of the seventeenth century.

Résumé/ Abstract

L’intervention portera sur les enjeux d’ordre paradigmatique et instrumental de l’analyse de la presse d’Ancien Régime, en lien avec le travail d’édition et d’instrumentation électronique réalisé sur la Gazette des années 1683, 1685 et 1689 accessible sur internet (http://www.unicaen.fr/gazette/index.php). Le paradigme vise à décomposer la structure du périodique, recréer d’autres protocoles de lecture, mettre l’accent sur la nouvelle, produit d’une synthèse, issue d’une circulation européenne.

My paper aims to show the paradigmatic and instrumental aspects of the analysis of the old regime Press, according to the publication online of the news items of the Gazette in 1683, 1685 and 1689 (http://www.unicaen.fr/gazette/index.php). The paradigm of digitised intrumentation consists on breaking down the structure of the Periodical, recreating different reading’s protocols, emphasizing on the single news, synthesis product, issued from an european circulation of information.

Konstantinova Zdravka (Directrice du Département d’Histoire et Théorie de journalisme – Faculté de journalisme et de communication de masse, Université de Sofia “St. Kliment Ohridski”, Bulgarie) – Une histoire des médias en position de carrefour / Media history at a crossroads

Biographie/Biography

Zdravka Konstantinova est Maître de conférences habilitée, Directrice du Département d’Histoire et Théorie de journalisme – Faculté de journalisme et de communication de masse, Université de Sofia “St. Kliment Ohridski”, Bulgarie. Elle est l’auteur de trois monographies et de dizaines article scientifiques. Elle a été dix ans journaliste au journal Pogled – l’édition de l’Union des journalistes bulgares. Ses spécialités sont l’histoire du journalisme bulgare, la satire politique visuelle (le dessin de presse) et l’histoire de la publicité.

Zdravka Konstantinova (Assoc. Prof. PhD– Faculty of Journalism and Mass Communication at the University of Sofia « St. Kliment Ohridski », Bulgaria) is the author of three monographs and dozens of scholarly articles. Her research fields are the history of Bulgarian journalism, the visual political satire (cartoon) and the history of advertising. She has been a journalist at the newspaper Pogled – edition of the Union of Bulgarian Journalists.

Résumé/ Abstract

Le caractère croisé, les manifestations croisées de l’histoire des médias bulgare peuvent être analysés selon les axes suivants : l’histoire nationale (une passerelle ou un carrefour entre l’Orient et l’Occident, entre l’Europe et l’Asie) ; l’histoire des médias bulgare possède ses spécificités, y compris dans le cadre d’un croisement avec des modèles médiatiques étrangers.

The crossroads character, the crossroads manifestations of Bulgarian media history could be sought in the following areas: national history – a bridge or a crossroads between the East and the West, between Europe and Asia; specificity of its own, including mixing with foreign media models.

Karagöz-Kızılca Gül (Ankara University) – Nineteenth Century Ottoman Newspapers and Writing Social History: Can Newspapers be Used to better Understand Ottoman Society?

Biography

Gül Karagöz-Kızılca is an assistant professor in the department of journalism at Ankara University. She received her Ph.D. in history at Binghamton University (State University of New York) in 2011. She is a nineteenth century Ottoman historian who specializes in press history and social history of the Ottoman Empire and Turkey.

Abstract

The majority of Ottoman historians refrain from using Ottoman newspapers as primary sources of the nineteenth century. The reason for this neglect is the expected result of historians’ conceptualization of the Ottoman press as an elite source. In my paper, by exploring how diverse yet contested economic, political, and social interests utilized newspapers to voice their demands and criticisms about contemporary policies, I will show that the first newspapers could indeed provide valuable sources in an attempt to write Ottoman social history.

Laborderie Pascal (Université de Reims Champagne-Ardenne (CEREP)) – Pour une histoire des dispositifs d’éducation par le cinéma (France, 1898-2005) : enjeux épistémologiques et méthodologiques 

Biographie

Pascal Laborderie est maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université de Reims Champagne-Ardenne (CEREP). Historien et sémiologue des films éducatifs, il a publié Le cinéma éducateur laïque, Paris, L’Harmattan, 2015 ; et La Ligue de l’enseignement et le cinéma. Une histoire de l’éducation à l’image (1945-1989), Paris, AFRHC, 2016.

Résumé

En France, de la fin du XIXe siècle à nos jours, les producteurs et exploitants de films, l’institution scolaire ainsi que les associations d’éducation populaire ont collaboré à la production et à la diffusion de films d’enseignement, d’éducation et de propagande ainsi qu’à la mise en œuvre de dispositifs d’éducation par le cinéma (par exemple, le cinéma éducateur) et au cinéma (par exemple, les ciné-clubs ou encore l’opération « Lycéens au cinéma »). Dans cette perspective, notre terrain d’étude est bordé de manière large par la première utilisation du cinéma à des fins pédagogiques (en 1898, le Dr. Eugène Louis Doyen l’utilise pour enseigner la chirurgie) et par l’émergence de YouTube (2005).

Lafon Benoit (GRESEC, Université Grenoble-Alpes) – Productions médiatiques de l’État-nation : espaces de communication et télévision, 1950– 2015

Biographie / biography

Benoit Lafon est professeur de sciences de la communication à l’université Grenoble-Alpes, à l’Institut de la Communication et des Médias. Directeur-adjoint du GRESEC (Groupe de Recherche sur les Enjeux de la Communication), ses travaux portent sur la socio-histoire des médias, principalement la télévision, en lien avec l’analyse des processus socio-politiques et des industries culturelles. Il est par ailleurs l’auteur d’une « Histoire de la télévision régionale. De la RTF à la 3, 1950-2012 », paru en 2012 à INA éditions.

Benoit Lafon is full professor of communication sciences at the Grenoble-Alpes University, at the Institute of Communication and Media. Assistant-Director of the GRESEC (Research Group on Communication Issues) , his work focuses on the social history of the media , mainly television , in connection with the analysis of socio -political processes and cultural industries . He is also the author of « History of regional television. From the RTF to the 3rd channel, 1950-2012 « , published in 2012 at INA editions.

Résumé / Abstract

Cette communication articule la question historique macrosociale de la construction de l’État-nation et de ses réseaux de communication, avec la question communicationnelle microsociale de la consommation par les publics de productions médiatiques. Il s’agit d’interroger le rôle des médias – et plus précisément de la télévision de service public – dans la production de l’État-nation depuis les années 1950 par une approche croisant la constitution du réseau médiatique de la télévision , l’analyse des attentes sociales liées au média et un panorama de la programmation télévisuelle figurant les espace-temps nationaux.

This communication articulates the macrosocial historical question of the construction of the nation-state and its communication networks, with the micro-social communicational issue of consumption by the public of media productions. The purpose is understanding the role of the media – and specifically the public television – in the production of the nation-state since the 1950s by an approach crossing the constitution of the television network, the analysis of social expectations about the media, and a panorama of television broadcasting set, revealing the production of national space-time.

Le Hegarat Thibault (CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines) – Au croisement de l’histoire des médias et de l’histoire culturelle : l’étude des représentations du patrimoine à la télévision

 Biographie

Docteur en histoire contemporaine, auteur d’une thèse sur l’histoire des représentations du patrimoine culturel matériel dans les programmes de la télévision française. ATER à l’Université de Versailles Saint Quentin, chercheur au CHCSC.

 Résumé

L’étude des représentations du patrimoine à la télévision invite à mêler l’histoire des programmes et l’histoire des représentations et des sensibilités. Quand on s’interroge sur le rôle des grands médias dans l’éducation à la sensibilité au patrimoine, il faut mobiliser des méthodes de l’analyse des médias autant que des questionnements d’histoire culturelle. Sous forme de retour d’expérience, cette communication entend montrer comment les deux champs se fécondent.

Lesage Sylvain (IRHiS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion – UMR 8529), Université de Lille) – Que fait l’histoire des médias à la bande dessinée ?

 Biographie/Biography

Sylvain Lesage est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lille. Ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon, agrégé d’histoire, il a soutenu en 2014 une thèse sous la direction de Jean-Yves Mollier : L’Effet codex. Quand la bande dessinée gagne le livre. L’album de bande dessinée en France de 1950 à 1990 – en cours de publication aux Presses de l’Enssib et aux PUFR.

Sylvain Lesage is a lecturer at the University of Lille. Former student of the École normale supérieure de Lyon, he presented his PhD dissertation in 2014 under the supervision of Jean-Yves Mollier. Entitled The Codex Effect: When Comics Turn into Books. The Comics ‘Album’ in France from 1950 to 1990, it is to be published shortly by the Presses de l’Enssib and the Presses universitaires François Rabelais (Tours).

 Résumé/ Abstract

Émancipés des apories de la légitimation, les travaux les plus récents d’historiens de la bande dessinée réinterrogent la production de bande dessinée dans sa dimension industrielle, les circulations culturelles transnationales de modèles stylistiques, de pratiques d’auteurs ou de lecteurs, mais également les circulations transmédiatiques qui placent la bande dessinée au cœur d’une galaxie d’objets culturels divers. Cette communication analyse les apports de l’histoire des médias au champ des études de culture graphique.

 Empancipated from the aporia of legitimisation, the most recent comic strip historians are questioning the industrial production of comic books and its associated transnational cultural circulations (authors, reading practices, styles…). These approaches also include cross-media analyses, which place comics in the center of a galaxy of various cultural practices. This paper proposes an overview of recent and ongoing research and shows how media history helps us re-think comics studies.

Martin Laurent (Paris III Sorbonne-Nouvelle)

Biographie/Biography

Professeur d’histoire à Paris III Sorbonne-Nouvelle, directeur du département de Médiation culturelle, chercheur au laboratoire Intégration et Coopération des espaces européens (ICEE) et au Centre d’étude et de recherche sur les liens sociaux (CERLIS). Laurent Martin travaille sur l’histoire des cultures médiatiques et de la censure (L’Art de la Bande dessinée chez Citadelle et Mazenod en 2012 et Les Censures dans le monde du 18e siècle à nos jours, PUR 2016, collectifs), sur l’histoire des politiques culturelles et des relations culturelles internationales (L’Enjeu culturel, la réflexion internationale sur les politiques culturelles 2013 et, avec F. Chaubet, Histoire des relations culturelles dans le monde contemporain, A. Colin 2011), sur l’historiographie et l’épistémologie de l’histoire (avec A. Escudier Histoires universelles et philosophie de l’histoire, Presses de Sciences Po, 2015).

Professor of history in Paris III Sorbonne-Nouvelle university, headmaster of the department of Cultural Mediation, researcher in the Integration and Cooperation of the European Spaces laboratory (ICEE) and in the Center for study and research on the social links (CERLIS). Laurent Martin is currently working on the history of media culture and of censorship (L’Art de la Bande dessinée, Citadelle and Mazenod in 2012, Les Censures dans le monde du 18e siècle à nos jours, PUR 2016), on the history of cultural policies and international cultural relations (L’Enjeu culturel, la réflexion internationale sur les politiques culturelles 2013 and, with F. Chaubet, Histoire des relations culturelles dans le monde contemporain, A. Colin 2011), on the historiography and the epistemology of the history (with A. Escudier Histoires universelles et philosophie de l’histoire, Presses de Sciences Po, 2015).

Mazzini Federico (Università di Padova, Centro Interuniversitario di Storia Culturale (post-doc researcher) – Padova, Italy) – Toward a Cultural History of Hacking, 1900-2015

Biographie/biography

 Federico Mazzini a obtenu son PhD à l’Université de Padoue en 2009. Sa thèse portait sur les écrits paysans et populaires dans le Trentin durant la première Guerre Mondiale. Il a ensuite travaillé sur la popularisation des sciences et technologies au cours de la même période au travers de la presse spécialisée, ainsi que sur les “cultures techniques” et textes produits au XXème siècle, enfin sur les instruments numériques au service de recherche et de la communication historique.

 Federico Mazzini obtained his PhD from the University of Padova in 2009, with a thesis on peasant and popular writings in Trentino during World War One. He later worked on the popularization of science and technology during the same war through specialized magazines, on « technical cultures » and the texts they produced in the XX century and on the digital instruments of historical communication and research

Résumé/ Abstract

 Ce papier analysera les origines de la culture hacker actuelle en les recherchant au sein de différentes « cultures techniques » passées, depuis les cultures des radio amateurs du début du siècle, en passant par les « phreakers » des années 70 et les premiers hackers non académiques. L’analyse de leurs textes (journaux techniques, e-zines, newsletter) sera l’occasion de porter un regard méthodologique sur les sources émanant de ces « communautés virtuelles ».

The paper will locate the origins of present-day « hacker culture » in different « technical cultures » that preceded it – radio hams in the beginning of the century, “phreakers” in the 70s and the first non-academic hackers. The analysis of the text they wrote (technical journals, e-zines and newsletter) will be the occasion for a methodological reflection on the sources produced by “virtual communities”.

Méadel Cécile (Université Panthéon-Assas, CARISM)


Biographie/ biography

 Cécile Méadel est professeur à l’Institut français de presse (IFP), Université Panthéon-Assas, et membre du Carism (Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias). Présidente de la section CID53 du CNRS, elle est également chercheuse associée au Centre de sociologie de l’innovation de Mines Paris Tech.

Parmi ses dernières publications:

– Cécile Méadel, « Les controverses comme apprentissage », Hermès, 73, 2015.

– Cécile Méadel, Francesca Musiani (dir.), Abécédaire des architectures distribuées, Paris, Presses des Mines, Collection I3, 2015.

– Jérôme Bourdon and Cécile Méadel, « Ratings as Politics. Television Audience Measurement and the State: an International Comparison », International Journal of Communication. Monday, June 2015.

– Cécile Méadel, « Moving to the peoplemetered audience. A sociotechnical approach », European Journal of Communication, February, 30-1, 2015, 36-49.

– Jérôme Bourdon and Cécile Méadel (eds),  Television Audiences across the World: Deconstructing the Ratings Machine, Basingstoke, Palgrave, 2014.

Cécile Méadel is professor at the Department of Communication (IFP) of Pantheon Assas University in Paris, member of the Carism (Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias). She is president of an interdisciplinary section of the CNRS (CID53, devoted to Sciences and Technologies Studies). She is also associate researcher at the Center for the Sociology of Innovation (Mines ParisTech/CNRS). Her researches are on uses and users of communication technologies and on the governance of the internet.

Her last publications include : Cécile Méadel, « Les controverses comme apprentissage », Hermès, 73, 2015/ Cécile Méadel, Francesca Musiani (dir.), Abécédaire des architectures distribuées, Paris, Presses des Mines, Collection I3, 2015/ Jérôme Bourdon and Cécile Méadel, « Ratings as Politics. Television Audience Measurement and the State: an International Comparison », International Journal of Communication. Monday, June 2015/ Cécile Méadel, « Moving to the peoplemetered audience. A sociotechnical approach », European Journal of Communication, February, 30-1, 2015, 36-49/ Jérôme Bourdon and Cécile Méadel (eds),  Television Audiences across the World: Deconstructing the Ratings Machine, Basingstoke, Palgrave, 2014.

Medhurst Jamie (Centre for Media History, Aberystwyth University, Wales)
- Television and Society in Wales in the 1970s

Biography

Dr Jamie Medhurst is Senior Lecturer in Media and Communication, Co-Director of the Centre for Media History at Aberystwyth University and Co-Editor of the journal Media History. He is author of A History of Independent Television in Wales (2010) and is currently completing a book on the early years of television and the BBC.

Jamie Medhurst est docteur et maître de conférences en médias et communication, codirecteur du Centre d’histoire des médias à l’université d’Aberystwyth et coéditeur du journal d’Histoire des médias. Il est l’auteur de L’Histoire de la télévision indépendante du Pays de Galles (2010) et il termine actuellement un livre sur les premières années de la télévision et de la BBC.

Abstract

This paper will argue for the relevance of media history to society and politics today by considering the relationship between television and society in Wales during the 1970s. The decade’s broadcasting politics have been described as ‘turbulent’ by one eminent Welsh historian and the paper will explore why this is the case.

La télévision et la société au Pays de Galles dans les années 1970: Le présent article cherche à démontrer la pertinence de l’histoire des médias à la politique d’aujourd’hui en considérant la relation qui existe entre la télévision et la société au Pays de Galles dans les années 1970. La politique de la diffusion télévisuelle de cette décennie a été décrite comme « turbulente » par un éminent historien gallois et l’article en explorera les raisons.

Oliveira Teixeira Patrícia (CIMJ – Centro de Investigação Media e Jornalismo, Lisboa, Portugal) and Sousa Jorge Pedro (Universidade Fernando Pessoa, Porto, Portugal) – The comparative method and the study of 17th-century Portuguese news periodicals 

Biographies

Patrícia Oliveira Teixeira is 35 years old and lives in Porto. She is graduated in
Languages and Modern Literatures, variant Portuguese Studies, (2004) from Universidade do Porto (Faculdade de Letras) and has a M.A. and a PhD in Journalism from the Universidade Fernando Pessoa, Porto, (2009 and 2013). She is currently an investigator of CIMJ – Centro de Investigação Media e Jornalismo (Lisboa, Portugal). Her current research focuses on the historical analysis of journalistic discourse.

Jorge Pedro Sousa grew up in Porto, Portugal. He is 48 years old. He received a B.A. in Journalism from Escola Superior de Jornalismo do Porto (1992) and a M.A. and a PhD in Journalism from the Universidad de Santiago de Compostela (1995, 1997). He is currently a tenured professor and chair of Journalism Studies at Universidade Fernando Pessoa, Porto, Portugal. His current research focuses on the historical analysis of journalistic discourse.

http://jorgepedrosousa.ufp.edu.pt/

Abstract

The present research concluded that comparative method, through which similar sets of phenomena are compared, is pertinent to the historical analysis of journalistic discourse. Using that methodology, it was determined that the first Portuguese news periodicals, Gazeta “da Restauração” [The Restoration Gazette] (1641-1647) and Mercúrio Português [Portuguese Mercury] (1663-1667) published articles mirroring identical news values and used the same classical rhetorical formulas. Also, they both used news information for propaganda purposes (Teixeira & Sousa, 2015).

References

Teixeira, Patrícia Oliveira & Sousa, Jorge Pedro (2015): Telling the World in the 17th Century. The Discourse of the First Two Portuguese Newspapers: Gazeta “da Restauração” & Mercúrio Português. Lisbon: Media XXI. ISBN: 978-989-729-148-7.

Pawelski Léa (Université de Rouen) – La communication politique comme objet d’étude de l’histoire des médias : sources et méthodes. L’exemple de Laurent Fabius Premier Ministre

Résumé / Abstract

Quelles peuvent être les sources et méthode de l’historien-ne des médias pour couvrir l’objet d’étude qu’est la communication politique ? C’est à partir d’une étude de cas, sur la communication de Laurent Fabius premier ministre, que nous proposons une démarche au prisme des représentations médiatiques.

What sources and methods can be used by the media historian to cover the subject under study : political communication? Using a case study on Laurent Fabius’ communication when he was prime minister, we will approach the subject through the prism of media representation.

Provenzano François (Unité de recherche « Traverses », Université de Liège, Belgique) – Pour une rhétorique de la presse magazine : propositions de méthode

Biographie/Biography

François Provenzano est chargé de cours en Sciences du langage et rhétorique à l’Université de Liège (ULg). Il a publié notamment Vies et mort de la francophonie, une politique française de la langue et de la littérature (Les Impressions nouvelles, 2011). Il est secrétaire de la revue Signata – Annales des sémiotiques et membre du groupe de travail « Presse magazine : source et objet d’histoire » (LCP-CNRS). Ses recherches actuelles portent sur la rhétorique du discours social, la circulation sociale du discours théorique et l’histoire des idées linguistiques. Avec d’autres collègues de l’ULg, il porte un projet de recherche collective intitulé « Genèse et actualité des Humanités critiques. France-Allemagne (1945-1980) ».

François Provenzano is lecturer in Linguistics and rhetorics at the University of Liège (ULg). He is author of Vies et mort de la francophonie, une politique française de la langue et de la littérature (Les Impressions nouvelles, 2011). He is secretary of the scientific journal Signata – Annals of Semiotics and member of the research group “Magazines as source and object for history” (LCP-CNRS). His current research is focused on the rhetorics of social and theoretical discourse, and on the history of linguistic ideas. With other colleagues from ULg, he is responsible of the collective project on “Critical Humanities: Genesis and Current topics. France-Germany (1945-1980)”.

Résumé/ Abstract 

 La communication se confrontera à la question suivante : comment envisager le rapport de la presse magazine avec les pratiques, objets, représentations culturels qu’elle prend en charge ? et en quoi ce rapport contribue-t-il à construire le style du journal, qui définit la fonction culturelle que le magazine remplit lui-même dans un état de société ? À partir d’éléments de corpus précis, nous chercherons à dégager l’apport d’une approche rhétorique de ces questions, centrée sur les concepts de culture rhétorique et de réénonciation.

The presentation will focus on the following issue: how can we investigate the relationship between the magazines and the cultural practices, objects and representations they assume as topics? And how this relationship helps building the style of the magazine, which defines the cultural function the magazine fulfills in a given state of society? This research is based on precise historical corpus and will point out the benefits of a rhetorical approach to these issues, mainly through the concepts of rhetorical culture and re-enunciation.

Roche Emilie, Sécail Claire (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3) – Quelles recherches sur la presse magazine ? Perspectives nationales et internationales. Emilie Roche, Claire Sécail

Biographie

Emilie Roche est maître de Conférence en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris3. Ses recherches portent sur la presse écrite et plus particulièrement sur les représentations médiatiques des conflits (guerre d’Algérie, Vietnam) et du risque (antibiorésistance).

Résumé / Abstract

Cette communication propose d’esquisser un état de l’art (non exhaustif) des recherches réalisées en France et à l’étranger qui portent sur la presse magazine comme source et/ou objet. Nous dégagerons les principales thématiques abordées et les approches disciplinaires retenues au cours des dernières décennies.

This communication will propose a state of the art about press magazine’s research in France and overseas. We will show how main topics and different scientific fields have stand out over the last decades.

Ruppen Coutaz Raphaëlle (section d’histoire de l’Université de Lausanne, Suisse) – L’apport de l’histoire des médias audiovisuels à l’histoire des relations culturelles internationales 

Biographie/biography

Raphaëlle Ruppen Coutaz est Maître assistante à la section d’histoire de l’Université de Lausanne. Elle est l’auteure d’une thèse de doctorat sur le rôle de la Société suisse de radiodiffusion (SSR) dans le rayonnement culturel de la Confédération à l’étranger (1932-1949). Elle a également pris part au projet de recherche national qui a débouché sur la publication suivante : Mäusli Theo, Steigmeier Andreas, Vallotton François (eds.), La radio et la télévision en Suisse : histoire de la Société suisse de radiodiffusion et télévision SSR de 1983 à 2011, Baden : Hier + Jetzt, 2012.

Raphaëlle Ruppen Coutaz is lecturer in the History Department at the University of Lausanne. She is the author of a doctoral thesis on the role of the Société suisse de radiodiffusion (SSR) in the cultural influence of the Swiss Confederation abroad (1932-1949). She also took part in the national research project which led to the following publication: Mäusli Theo, Steigmeier Andreas, Vallotton François (eds.), La radio et la télévision en Suisse: histoire de la Société suisse de radiodiffusion et télévision SSR de 1983 à 2011, [Radio and television in Switzerland: history of the Société suisse de radiodiffusion et télévision SSR from 1983 to 2011] Baden: Hier + Jetzt, 2012.

Résumé/Abstract

L’ancrage national des médias électroniques semble avoir passablement occulté le pan international de leurs actions. L’étude de cette dimension des activités de la Société suisse de radiodiffusion (SSR) dans la première moitié du XXe siècle permet de mettre en exergue le rôle joué par le service public audiovisuel dans les relations culturelles internationales.

“The contribution of the history of audiovisual medias to the history of international cultural relations”. 

The national roots of electronic medias appear to have rather hidden their international actions.  The study of this dimension of the activities of the Société Suisse de radiodiffusion (SSR – Swiss broadcasting company) allows the role played by the public audiovisual service in international cultural relations to be highlighted. 

 

Schafer Valérie (ISCC, CNRS/Paris-Sorbonne/UPMC)

Biographie/Biography

Valérie Schafer est chargée de recherche à l’Institut des sciences de la communication (CNRS, Paris-Sorbonne, UPMC). Spécialiste d’histoire des télécommunications et de l’informatique, en particulier de l’histoire d’Internet, du Web et des cultures numériques, elle coordonne le projet ANR Web90 (Patrimoine, mémoires et histoire du Web dans les années 1990) et le projet De #jesuischarlie à #offenturen: archives et archivage du patrimoine nativement numérique face aux attentats. @valerie_schafer

Valérie Schafer is a researcher at the French National Center for Scientific Research (Institute for Communication Sciences/ CNRS, Paris-Sorbonne, UPMC). She holds a PhD in technical history, and she specializes on history of computing and telecommunications. Her current research deals with the Internet and Web history in France and Europe. She leads the Web90 project (http://web90.hypotheses.org), funded by the French National Research Agency (ANR) and dedicated to French Heritage, Memories and History of the Web in the 90s.@valerie_schafer

Schönhagen Philomen, Meissner Mike (Department of Communication and Media Research (DCM), University of Fribourg, Switzerland) – Co-evolution of public relations and journalism: The beginnings of PR in the 19th century in German-speaking countries

Biographies

Philomen Schönhagen is Full Professor at the Department of Communication and Media Research (DCM), University of Fribourg, Switzerland. She specializes in media and communication history, journalism and mass communication, as well as qualitative methods in mass media and communication research.

Philomen Schönhagen est Professeure Ordinaire au Département des sciences de la communication et des médias (DCM) de l’Université de Fribourg (Suisse). Domaines de recherche : histoire de la communication et des médias, journalisme et communication de masse, ainsi que méthodes qualitatives en sciences de la communication et des médias.

Mike Meissner is PhD student and research and teaching assistant at the Department of Communication and Media Research (DCM), University of Fribourg, Switzerland. He focusses on media and communication history, especially journalism and PR history, as well as journalism research.

Mike Meissner est doctorant et assistant diplômé au Département des sciences de la communication et des médias (DCM) de l’Université de Fribourg (Suisse). Domaines de recherche : histoire de la communication et des médias, particulièrement histoire du journalisme et des relations publiques, ainsi que des recherches sur le journalisme.

Résumé/ abstract

To date, only limited research has been done on the relationship of PR and journalism from a historical perspective. The aim of the presentation is to discuss early indications of a co-evolution of PR and journalism based on literature about PR history, mainly dating from the 19th and the first decades of the 20th century. Two main motives for the rise of PR appear.

Jusqu’à présent, il y a peu de recherches d’une perspective historique sur la relation entre le journalisme et les relations publiques. L’objectif de la présentation est de discuter des indices précoces pour une co-évolution des relations publiques et du journalisme en se basant sur la littérature de l’histoire des relations publiques datant du 19ème siècle et des premières décennies du 20ième siècle.

Sénécal Michel (TÉLUQ, CRICIS) et George Éric (UQAM, CRICIS) – Le « temps long » dans les recherches en communication : réflexions à partir d’une recherche sur les « mutations » des industries culturelles

Biographies

Michel Sénécal est professeur titulaire au Département de Sciences humaines, lettres et communication de la Télé-Université (Université du Québec). Il est chercheur régulier et membre du comité de direction du Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS).

Michel Sénécal is full professor at the Department of Social sciences, Letters and Communication of the Tele-University (University of Quebec). He is a regular researcher and member of the steering committee of the Interuniversity research center on communication, information and society.

Éric George est professeur titulaire à l’école des médias de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il est chercheur régulier et directeur scientifique du Centre de recherche interuniversitaire sur la communication, l’information et la société (CRICIS).

Éric George is full professor at the School of Media of the University of Quebec in Montreal (UQAM). He is regular researcher and scientific director of the Interuniversity research center on communication, information and society.

Résumé / Abstract

Les auteurs insistent sur la nécessité d’appréhender l’impact de l’instauration du numérique dans les transformations actuelles des industries culturelles de la télévision et du cinéma au Canada et au Québec à partir d’une perspective diachronique favorisant l’étude des médias dans la longue durée, dégagée des effets de la nouveauté technologique.

The authors emphasize the need to understand the impact of the introduction of digital technology in the current transformations of the cultural industries of television and film in Canada and Quebec from a diachronic point of view, promoting long-term media studies, cleared of the effects of technological innovation.

Ségur Céline (Centre de recherche sur les médiations (ÉA 3476), Université de Lorraine) – L’étude des figures du public pour penser l’histoire des médias

Biographie/Biography

Céline Ségur est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine (IUT Nancy-Charlemagne). Membre du Centre de recherche sur les médiations (CREM, ÉA 3476), elle mène des recherches sur la réception médiatique, notamment télévisuelle (usages, influences, rapport au média & lien social, publics, études d’audience). Elle a publié un ouvrage consacré à cet objet : Les recherches sur les téléspectateurs. Trajectoires académiques, 2010, Ed. Hermès-Lavoisier, 200 p.

Céline Ségur is an associate professor, who works in the field of commucation studies at the Université de Lorraine (IUT Nancy Charlemagne). Member of the Centre de recherche sur les médiations (CREM, ÉA 3476), she leads researches about media audiences, specially tv audiences (uses, influence, relation to media, social link, publics, audience measurements). She has published : Les recherches sur les téléspectateurs. Trajectoires académiques, 2010, Ed. Hermès-Lavoisier, 200 p.

Résumé/Abstract

Les publics des médias participent à l’écriture de leur histoire, par leurs multiples pratiques de consommation, de critique, d’appropriation, de détournement, etc.

À partir du cas de publics d’une télévision locale, nous examinons les manières dont les figures sociales et normatives du téléspectateur influencent la construction du rapport de l’individu au média.

Studying audiences figures to think the history of media

Media audiences take a part in the writing of the history of media, in relation to their behaviours : uses, critics, (mis)appropriations, etc. With a special look on a local tv audiences, we investigate about how social and normative figures of tv viewers have an influence on the construction of the relationship between people and media.

Simard-Houde Mélodie (Université Paris I) – Étudier le reportage, à la croisée des études littéraires et de l’histoire culturelle 

 Biographie

Mélodie Simard-Houde s’intéresse aux échanges entre presse et littérature et aux imaginaires sociaux en culture médiatique. Elle a soutenu en 2015 une thèse codirigée par Guillaume Pinson et Marie-Ève Thérenty, portant sur le reportage pendant la IIIe République. Elle poursuit un postdoctorat sur l’imaginaire de l’aviation au Centre d’histoire du XIXe siècle (U. Paris I).

Résumé

La presse sera considérée sous le double regard des études littéraires et de l’histoire culturelle. Support de poétiques, mais aussi archive traversée par des enjeux sociaux, politiques et des imaginaires collectifs, le texte de presse demande au chercheur d’articuler divers outils conceptuels. J’interrogerai les bénéfices et les écueils d’un appareillage théorique interdisciplinaire à partir de ma définition du reportage comme objet d’étude, à la fois forme, pratique, support de médiation et d’information, scène d’une identité auctoriale et récit.

Spritzer Evan (New York University, United States) – Reconfiguring Media History through Sound: People, Performance, and Politics on the French airwaves, 1934-1954

 Biographie/biography

 Evan Spritzer is currently a postdoctoral fellow and lecturer in history at New York University. He defended his doctoral dissertation at New York University’s Institute of French Studies and department of history in September 2015. He is preparing a book manuscript entitled, Sounds of Crisis and War: French Radio and State Power, 1934-1954.

Evan Spritzer est actuellement postdoctoral fellow et lecturer in history à l’université de New York. Il a soutenu sa thèse à l’Institut des Études Françaises et au département d’histoire de la même université en septembre 2015. Il prépare un livre intitulé Sounds of Crisis and War: French Radio and State Power, 1934-1954.

Résumé/abstract

By analyzing incremental changes to vocal style, my work employs the methods of sound studies to understand the political uses of radio in France from the 1930s to the 1950s. I show how government leaders, studio speakers, and reporters adapted to shifting ideals of on-air performance and to longstanding French constraints on executive power.

En analysant les changements incrémentaux du style vocal, mes travaux utilisent les méthodes des « Sound Studies » pour comprendre les usages politiques de la radio en France des années 1930 aux années 1950. Je montrerai comment des dirigeants gouvernementaux, des speakers et radio reporters se sont adaptés aux idéaux fluctuants du son, du style et du langage sur les ondes et aux contraintes de longue date pesant sur le pouvoir exécutif en France.

Tadeo Fuica Beatriz (GESTA, Université de la République, Uruguay et CHCSC, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) – Manipulating the Archive: Revolution or Propaganda?

Biographie/biography

Beatriz Tadeo Fuica a obtenu son doctorat à l’Université de St Andrews (Royaume-Uni). Ses sujets de recherche abordent l’histoire du cinéma et des médias, principalement dans le contexte de l’Amérique Latine. Ses travaux ont été publiés entre autres dans Quarterly Review of Film and Video, Memory Studies, Cine documental, Cinémas d’Amérique Latine et Cahiers Les ALHIM.

Beatriz Tadeo Fuica has completed her PhD at the University of St Andrews (United Kingdom). Her research interests include film and media history, mostly in the context of Latin America. Her articles have been published in journals such as Quarterly Review of Film and Video, Memory Studies, Cine documental, Cinémas d’Amérique Latine and Cahiers Les ALHIM.

Résumé/abstract

Cette présentation se concentre sur les films et les médias de la dictature Uruguayenne (1973­–1985) en analysant les films d’actualité et la publicité de télévision produits par le régime totalitaire à partir des séquences de films appartenant à des réalisateurs de gauche des années 1960. L’objectif est de questionner comment les archives audiovisuelles aident et défient l’écriture de l’histoire.

This presentation focuses on films and media produced during the Uruguayan dictatorship (1973–1985) and explores both film newsreels and television advertisements produced by the totalitarian regime which repurposed film footage captured by left-wing filmmakers during the 1960s. The presentation aims to question the ways in which audiovisual archives both aid and challenge the writing of history.

Temimi Sonia (Institut Préparatoire aux Etudes Littéraires et aux Sciences Humaines de Tunis (IPELSHT) – Université de Tunis – Tunisie) – Esquisse d’une histoire des publics en Egypte

Biographie/Biography

 Actuellement maître-assistante en histoire à l’Université de Tunis, j’ai soutenu une thèse sur l’hebdomadaire satirique égyptien Rûz al-Yûsuf (1925-1937) à l’Université de Provence. Je poursuis actuellement mes recherches sur l’histoire de la presse et du journalisme en comparant les contextes égyptien et tunisien et en élargissant la période examinée.

Assistant professor of History at Tunis University, my PhD was about Egyptian satiric magazine Rûz al-Yûsuf (1925-1937), prepared at Provence University. My researches today are still about press and journalism history, trying to compare Egyptian and Tunisian contexts and to widen the studied period.

Résumé/Abstract

 Partant du cas spécifique du journal égyptien satirique Rûz al-Yûsuf, en l’absence de toute donnée archivistique et dans un contexte au fort taux d’illettrisme, j’ai proposé des techniques ou astuces qui permettent malgré tout d’entreprendre l’étude de la réception à partir du contenu même du journal.

Studying the case of satiric magazine Rûz al-Yûsuf, in a total lack of archives and in a high illeteracy rate context, I tried to propose some technics or tricks that enabled me, nevertheless, to study the readership, starting from the magazine content.Studying the case of satiric magazine Rûz al-Yûsuf, in a total lack of archives and in a high illeteracy rate context, I tried to propose some technics or tricks that enabled me, nevertheless, to study the readership, starting from the magazine content.

Tessier Alexandre (Université d’Évry-Val d’Essonne / IDHES-Évry) – À l’ombre d’Eugène Vaillé (1875-1959). Quand l’histoire des Postes se pensait histoire des médias

 Biographie/biography

Docteur en Histoire (U. Paris-Sorbonne), Alexandre Tessier étudie l’essor des relations postales dans l’Europe moderne. Auteur de Réseaux diplomatiques et République des Lettres. Les Correspondants de Sir Joseph Williamson, 1660-1680 (2015), il a aussi dirigé récemment la parution collective La Poste, servante et actrice des relations internationales, XVIe-XIXe siècle (2016). Depuis 2014, il est enseignant-chercheur à l’Université d’Évry-Val d’Essonne / IDHES-Évry.

Dr Alex. Tessier (Paris-Sorbonne) studies the rise of international postal relations in early-modern Europe. He is the author of Réseaux diplomatiques et République des Lettres. Les Correspondants de Sir Joseph Williamson, 1660-1680 (2015), and has recently edited La Poste, servante et actrice des relations internationales, XVIe-XIXe siècle (2016). Since 2014, he has been teaching and carrying out his research at the University of Évry-Val d’Essonne / IDHES Évry.

Résumé/abstract

Plus de 50 ans après sa mort, Eugène Vaillé (1875-1959) demeure le grand historien français des Postes. Cette communication voudrait cependant exercer une sorte de droit d’inventaire respectueux sur son héritage. Il s’agira de donner à voir l’originalité mais aussi les partis-pris d’une pensée toujours tentée d’élargir son sujet au maximum, et les conséquences de cette approche sur l’interprétation de faits essentiels d’histoire postale.

More than 50 years after his death, Eugène Vaillé (1875-1959) remains the great French figure in postal history. However, this presentation will intend to reconsider his works and legacy. It will aim to reveal his originality and also his biases. Especially, I will argue that Vaillé was always so inclined to enlarge his topic, that this approach had significant consequences on his interpretation of major events in postal history.

Tétart Philippe (Université du Maine, chercheur au VIPS, université Rennes 2) – Quand la presse inventait le sport (1869-1914)

Biographie

Philippe Tétart travaille les relations entre sports et médias. Il a notamment publié La Presse régionale et le sport. L’invention de l’information sportive (PUR, 2015) et Les Pionniers du sport (La Martinière/BnF, 2016).

Résumé

L’histoire du sport au XIXe siècle à 1914 a souvent été appréhendée par l’étude de ses institutions, de ses dirigeants, des pratiques et des types de sports, par celle aussi de la pédagogie des corps. Il apparaît nécessaire de la compléter, voire de la remodeler en donnant à la presse un rôle longtemps négligé : celui de principal ressort de la diffusion de masse des cultures sportives et d’inventeur du calendrier sportif. Une façon de dire que les relations d’intérêt mutuel entre sports et médias n’ont rien de neuf. Elles sont consubstantielles à l’histoire du sport dit « moderne ».

Thumerelle Pascale (Directrice de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) de Vivendi / Vice President, Head of Corporate Social Responsibility (CSR) at Vivendi) – Table ronde : Médias, interculturalité et cohésion sociale/ Media, interculturality and social cohesion

Biographie/ Biography

Pascale Thumerelle, directrice de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE) de Vivendi, a formalisé le champ de la responsabilité sociétale des entreprises du secteur des industries culturelles et des médias. Elle a défini quatre enjeux RSE stratégiques pour Vivendi, directement liés à l’activité du groupe : la promotion de la diversité culturelle dans la production et la distribution de contenus, l’accompagnement et la protection de la jeunesse dans ses usages numériques, le partage des connaissances, la protection des données personnelles.

Ces quatre enjeux, qui relèvent des droits de l’Homme, sont intégrés dans la stratégie et la gouvernance du groupe car ils contribuent pleinement à sa création de valeur.

Ayant la volonté de favoriser les échanges avec les parties prenantes du groupe, Pascale a créé deux outils de dialogue innovants : « Culture(s) with Vivendi » , un site dédié à la contribution des industries culturelles et des médias au développement durable et la webradio RSE de Vivendi, Vivoice.

Pascale Thumerelle is Vice President, Head of Corporate Social Responsibility (CSR) at Vivendi. In this role she has formalized the scope of social responsibility of the media sector and cultural industries. She defined four strategic CSR issues for Vivendi, directly linked to the Group’s activities: promoting cultural diversity in the production and distribution of content, fostering the knowledge sharing, protecting and empowering young people in their use of digital media; reconciling the valuation and protection of personal data.

These four issues that pertain to Human Rights, have been integrated in the strategy and governance of the Group because they fully contribute to its value creation.

Willing to foster the dialogue with all the Group’s stakeholders, Pascale launched  Culture(s) with Vivendi, a web site dedicated to the contribution of the cultural and media industries to sustainable development and a CSR webradio Vivoice.

Trudel Dominique (Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST), Université du Québec à Montréal, Canada) – La nouvelle histoire de la communication et l’archéologie des médias : Notes sur deux approches émergentes de l’histoire des médias

Biographie/biography

Dominique Trudel est chercheur invité au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) à l’Université du Québec à Montréal, au Canada. Ses recherches portent sur l’histoire intellectuelle des études en communication, sur l’historie des médias et sur l’histoire du journalisme. Son projet de recherche principal porte sur la réception de la cybernétique par les avant-gardes françaises et sur l’histoire de la culture numérique.

Dominique Trudel is currently a guest researcher at the Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) at the Université du Québec à Montréal, in Canada. His main research interests are the intellectual history of communication studies, media history, and journalism history. His current research project focuses on the reception of cybernetics by the French avant-gardes and on the history of digital culture.

Résumé/abstract

Au cours de la dernière décennie, deux courants ont particulièrement marqué le renouveau de l’histoire des médias et de la communication dans le monde anglo-saxon, soit la « nouvelle histoire » de la communication (Pooley et Park, 2008) et l’archéologie médiatique (Huhtamo et Parikka, 2011). Notre présentation propose une synthèse critique de ces développements.

During the last decade, the « new history » of communication (Pooley and Park, 2008) and media archeology (Huhtamo and Parikka, 2011) marked an important shift for media and communication history. This presentation aims to provide a critical overview of these two streams of research.

Vallotton François (Section d’histoire et Centre SHC, Faculté des Lettres, UNIL, Suisse)

Biographie/ Biography

François Vallotton est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne où il enseigne plus spécialement l’histoire des médias. Auteur de nombreuses contributions dans le domaine de l’histoire culturelle et intellectuelle, il a aussi développé de nombreux projets d’enseignement et de recherche portant sur l’histoire de la radio et de la télévision, dans une perspective suisse mais également transnationale.

François Vallotton is Professor of Contemporary History at the University of Lausanne where he specialises in teaching media history. He is the author of numerous contributions to cultural and intellectual history and works on the development of different teaching and research projects concerning the history of broadcasting in a swiss and transnational perspective.

Valsangiacomo Nelly (Section d’histoire, Université de Lausanne) Émigrés et immigrés à la radiotélévision suisse (1960-1980) : quel apport à l’histoire des migrations ?

Biographie/Biography

Nelly Valsangiacomo (Prof., section d’histoire, Université de Lausanne). Ses recherches et ses enseignement portent sur l’histoire sociale et culturelle de la Suisse, avec un intérêt particulier pour les sources audiovisuelles. Son dernier ouvrage: “Dietro al microfono. Intellettuali italiani alla radio svizzera (1930-1980), Casagrande, Bellinzona, 2015, 283 p. (PDF en ligne : http://edizionicasagrande.com/libri_dett.php?id=2600 )

Nelly Valsangiacomo (Prof., History Department, University of Lausanne). Her research and teaching focus on social and cultural history of Switzerland, in particular they involve audiovisuals sources in contemporary history. Her last publication is:

Dietro al microfono. Intellettuali italiani alla radio svizzera (1930-1980), Casagrande, Bellinzona, 2015, 283 p. (PDF online : http://edizionicasagrande.com/libri_dett.php?id=2600)

Résumé/Abstract

Les archives de la radiotélévision suisse de service public contiennent des documents diversifiés qui concernent les migrations. Cette proposition aimerait se concentrer sur la production radiotélévisuelle à la fois pour les immigrés en Suisse et sur les émigrés suisses pendant la période 1960-1980, en s’interrogeant sur l’utilité de ces sources audiovisuelles pour l’histoire des migrations.

Emigrants and immigrants on Swiss Broadcasting (1960-1980): a contribution to migrations studies?

In the archives of Swiss public service broadcasting, there is a rich and diversified material about migrations. This proposal would analyse radio and TV programmes on immigrants in Switzerland and on Swiss emigrants, between 60th and 80th, by questioning the usefulness of this audio-visual sources in migrations studies.

Weber Anne-Katrin (Section d’histoire et esthétique du cinéma, Université de Lausanne, Suisse) – Repenser la télévision dans l’entre-deux-guerres : éléments pour une histoire élargie d’un média oublié

Biographie

Anne-Katrin Weber est première assistante à la Section d’histoire et esthétique du cinéma de l’université de Lausanne. Elle a édité La télévision du téléphonoscope à Youtube: pour une archéologie de l’audiovision (avec Mireille Berton, Antipodes, 2009) et a publié des articles sur l’archéologie de la télévision dans plusieurs journaux (dont notamment Grey Room et View. Journal of European Television History and Culture).

Résumé/ Abstract

Adoptant une approche transnationale qui étudie l’émergence de la télévision dans les années 1920 et 1930 à travers l’exposition du médium à des foires nationales et internationales, cette intervention propose de nouvelles pistes pour l’histoire télévisuelle de l’entre-deux-guerres comprise non seulement dans une perspective technique, mais également culturelle, politique, et médiatique.

Rethinking the History of Interwar Television : New Directions for an Archeology of a Forgotten Media

Adopting a transnational approach that studies the emergence of television in the 1920s and 1930s through the exhibition of the medium at national and international fairs, this intervention provides new directions for the history of interwar television, understood not only from a technical, but also cultural, political, and intermedial perspective.

Ytreberg Espen (University of Oslo) – Notes toward a history of media events

Biography

Espen Ytreberg is Professor of Media Studies and a former Head of department at the Department of media and communication, University of Oslo. He has been a visiting researcher at Université de Paris II, CNRS-Paris and the University of Iowa. He is currently doing research into early 20th century media events. Web page with CV: http://www.hf.uio.no/imk/english/people/aca/espeny/index.html

Abstract

In the proposed presentation, it will be argued for a historical perspective on media events and eventfulness building particularly on the German-language media history tradition, comparing it to the contributions of Pierre Nora, Daniel Dayan and Elihu Katz. The presentation discusses four key historical themes. The first concerns how temporality in events has been mediated historically; this discussion concentrates particularly on the phenomenon of acceleration. The second theme concerns the historically shifting relationships between mediated and non-mediated communication in the event. The third theme raised in the presentation is the role of premeditation in events and the tradition of discussing media-generated events as ‘pseudo-events’; the fourth concerns the relationship between media event history and so-called « mediatisation ».